ARTICLES

Avril 2020 par Mylène MARION
article1.jpg
article2.jpg
article3.jpg

Paru en 2013

PSYCHOLOGIES

L’art-thérapie

 

Peindre pour prendre conscience de ses contradictions, danser pour dédramatiser ses conflits…

 

La création artistique permet avec l'art-thérapie d'accéder à des sentiments enfouis.

 

Parce que nombre d’entre nous hésitent à entreprendre une thérapie classique ou une psychanalyse, l’art-thérapie compte de plus en plus d’adeptes. Elle apparaît souvent, en effet, comme une chance nouvelle d’accéder à ses sentiments et à ses émotions refoulés « parce qu’elle travaille dans le “mine de rien”, en utilisant une stratégie de détour, une ruse qui permet de contourner les résistances au changement », explique le Dr Jean-Pierre Klein (L’Art-thérapie, Puf, collection Que sais-je, 1997), psychiatre et directeur de l’Inecat (Institut national d’expression, de création, d’art et de thérapie) de Paris.

Son principe ? Se servir de la création artistique (peinture, théâtre, danse, collage, modelage, photographie, marionnettes) pour pénétrer les problématiques inconscientes de l’individu et le conduire à une transformation positive de lui-même. « Le but, reprend Jean-Pierre Klein, est de partir, dans le cadre d’un processus créatif, de ses douleurs, de ses violences, de ses contradictions pour en faire le matériau d’un cheminement personnel. Du pire naît ainsi une construction, une production qui tend vers l’art. »

 

ça m'interesse

 
 

 

Paru juin 2015

SANTE magazine

L'art-thérapie traditionnelle ou psychothérapie par l'art

 

Il s'agit d'une méthode de travail utilisant l’ensemble des outils d’expression artistique dans le but de renouer le dialogue avec soi-même et avec autrui, de stimuler la créativité de chacun. Par l’art, le patient laisse surgir ses émotions, ses souffrances, pour se découvrir et évoluer vers un mieux-être, une résolution ou une meilleure utilisation de ses ressources.

Tout ce que l’individu ne dit pas, l’art – son expression artistique – le dira pour lui. L’art-thérapie ne fait pas appel à une maîtrise technique de l'art, mais à la créativité individuelle fondamentale de chaque être humain. Le but n’est pas de créer un chef-d’œuvre, mais de construire une image valorisante de soi à travers la création artistique. Dans ce contexte thérapeutique, l’art permet aux patients de mieux se comprendre afin de procéder à un changement de l’intérieur.

 

 

L’art-thérapie moderne, une discipline sous l'autorité médicale

 

Cette discipline récente exploite le pouvoir propre de l’art sans aucune interprétation de l’intention, de l’action ou de la production artistique. Elle n'est donc pas une psychothérapie. Elle a vocation à favoriser les capacités expressives et relationnelles des patients. Un protocole thérapeutique est établi ; des stratégies thérapeutiques ainsi que des évaluations pour valider les progrès sont mises en place et réalisées par les professionnels.

L’art-thérapie moderne est sous l’autorité médicale et répond aux règles déontologiques des professions paramédicales officielles. Elle représente aujourd'hui l'essentiel de la pratique de cette discipline.

L’art-thérapeute dans cette orientation est diplômé d’une formation de niveau II certifiée par l’Etat.

Paru le 16-01-2014

Volta. Huile de Caroline Bocquet